Pourquoi je voterai pour le Traité européen

En votant en faveur de la ratification du traité européen, je veux conforter le Président de la République dans sa volonté de réorienter la construction européenne en faveur de la croissance et de l’emploi. De nombreuses avancées ont déjà été obtenues : mobilisation de 240 milliards du budget européen en faveur de projets favorables à la croissance, mise en place de mécanismes de supervision bancaire, taxation financière, nouvelles orientations de la BCE… Certes, il reste beaucoup à faire, mais refuser le Traité serait condamner ces avancées.

Par ailleurs, j’ai la conviction, qu’au-delà des obligations contenues dans le Traité, la réduction de la dette et des déficits publics est un impératif si nous voulons continuer à conduire en toute indépendance des politiques ambitieuses pour redresser la France dans la justice.