11 novembre à Betton

« C’est devant cette mémoire que je viens, au nom du gouvernement de la République, m’incliner aujourd’hui : la mémoire de ces hommes qui se battirent courageusement, et douloureusement, pendant quatre longues années, la peur au ventre, dans la boue, au milieu des corps qui jonchaient les champs de bataille. La mémoire de ces « combattants de l’arrière », mobilisés dans les champs, dans les usines, dans les hôpitaux, parmi lesquels des millions de femmes, qui jouèrent un rôle décisif dans la victoire finale. La mémoire des pères, des mères, des épouses, et des enfants, qui ne virent jamais revenir leur fils, leur époux ou leur père, mais en transmirent le souvenir à nos grands-parents et à nos parents. »

Jean-Marc AYRAULT – 11 novembre 2012