Pourquoi je soutiens le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Je tiens à redire mon attachement à ce projet et réfuter les présentations caricaturales qui peuvent en être faites, très éloignées des réalités de nos territoires.

Notre-Dame-des-Landes est un projet de désenclavement et de développement de nos territoires. Il s’agit d’un enjeu d’accessibilité. Nous ne portons pas de discours idéologique sur le transport aérien, nous constatons néanmoins qu’il est en croissance et ne pouvons rester en dehors des flux concentrés sur la Région parisienne. Nous n’opposons pas l’avion au fer (Ligne à Grande Vitesse et liaison ferrée Rennes/Nantes).

La saturation de Nantes Atlantique est avérée, nous avons besoin d’une infrastructure pour permettre l’attractivité de nos territoires au service de l’emploi.

La préoccupation environnementale est parfaitement intégrée à ce projet et nos territoires s’illustrent régulièrement sur leur sens de l’anticipation en matière de développement durable. De la maîtrise foncière au développement des transports collectifs, nous n’avons pas de leçon à recevoir.

En effet, le transfert permettra de réduire l’impact des nuisances et risques liés au survol de zones denses urbanisées d’une part, le projet lui-même a permis via la ZAD la protection de 19 000 hectares d’espaces agricoles et naturels protégés, d’autre part.

Je constate, avec plaisir, que nous avons été nombreux à être élus et validés sur les options de soutien à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Nous ne pouvons accepter que des décisions démocratiques soient mises à mal par des oppositions violentes, voire des guérillas inacceptables dans la République.

Je vous conseille la lecture de l’argumentaire ci-dessous pour vous éclairer.