La Scolarisation des enfants en situation de handicap : une priorité pour la rentrée

En cette période de rentrée scolaire, les ministres Vincent PEILLON, George PAU-LANGEVIN et Marie-Arlette CARLOTTI ont présenté de nouvelles mesures pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Ces mesures, annoncées par le Premier Ministre le 22 Août dernier s’inscrivent pleinement dans les engagements du Président de la République et font parties intégrantes de la dynamique de refondation de l’Ecole de la République voulue par le gouvernement. Elles ont pour objectifs de proposer une scolarisation et un accompagnement de qualité à chaque enfant en situation de handicap.

3_1_005_FEB0399661_handicap_221390.54

Source : Ministère de l’Education Nationale

Vers une école inclusive

La loi pour la refondation de l’Ecole de la République a consacré le principe d’inclusion scolaire de tous les enfants, sans distinctions aucunes. La scolarisation en milieu scolaire est ainsi privilégiée pour tous les enfants.

C’est donc logiquement que le gouvernement a donné des moyens nouveaux au système éducatif. Ainsi, dès la rentrée 2013, ce sont pas moins de 8 000 nouveaux accompagnants qui seront accueillis aux côtés de 350 nouveaux assistant d’éducation dédiés à l’accompagnement individuel. Il était essentiel pour la majorité de permettre l’accueil dans des conditions décentes des presque 230 000 enfants en situation de handicap qui fréquentent les écoles et établissements relevant du ministère de l’éducation nationale.

Pour une reconnaissance du métier d’accompagnant

En conformité avec les engagements du Président de la République, le Gouvernement a décidé de proposer un contrat à durée indéterminée aux auxiliaires de vie scolaire actuellement en fonction qui auront exercé pendant 6 ans leur métier sous le statut d’assistant d’éducation.

Réforme d’ampleur, elle concerne plus de 28 000 personnes travaillant pour près de 16 500 temps plein. Ces pérennisations s’effectueront par vagues successives en fonction du nombre d’AVS répondant aux critères posés. En tout état de cause, la rentrée 2013 devrait voir la titularisation de 3 000 personnes, puis 3 000 à 9 000 personnes devront normalement être concernés les années suivantes.

Une meilleure formation pour un meilleur accompagnement

AVS-la-reconnaissance-d-un-vrai-metier-d-accompagnant_article_horizontal

© Emmanuelle Dal’Secco / Onisep

Facteur décisif pour permettre un accueil individualisé et pour répondre aux besoins des enfants en situation de handicap, la formation est aussi une dimension révisée par les mesures nouvellement annoncées. S’articulant pleinement avec la nouvelle formation des personnels enseignants, la formation des accompagnants leur permettra de jouer à plein leur rôle dans la scolarisation de ces enfants.

Ainsi, dès leur prise de fonction, les 8 000 nouveaux accompagnants accueillis au sein du système éducatif auront reçu au minimum 60 heures de formation spécifiquement dévolues à la prise en charge d’enfants porteur d’un handicap. Cette formation initiale sera complétée par un accompagnement spécifique au cours des premiers mois de contrat. Il sera également procéder à la création d’un nouveau diplôme pour les auxiliaires en CDI.

Le handicap n’étant pas une affaire de spécialiste, le ministère de l’Education Nationale organise la formation de tous le corps éducatif. C’est ainsi que plusieurs modules de formation seront inscrits aux programmes des nouvelles ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Enseignement).

Des solutions numériques pour une école du 21ème siècle

L’Ecole du 21ème siècle c’est aussi l’Ecole qui sait habilement se servir de l’outil numérique au service de son projet d’inclusion de toutes et tous. Ainsi, en partenariat avec les partenaires de l’Education Nationale (tel l’ONISEP), des systèmes verront le jour afin de permettre une orientation rapide et efficace des élèves vers les meilleures solutions de proximités.

Au croisement de toutes ces problématiques le gouvernement s’est pleinement saisi de la question de la scolarisation des enfants porteurs d’un handicap. Ainsi, le comité interministériel de modernisation de l’action publique de Juillet 2013 a décidé d’articuler une partie de ses travaux sur ces problématiques. Permettre un parcours de scolarisation fluide avec une amélioration de l’information faite aux familles tout en préparant l’insertion professionnelle des jeunes, telle est l’ambition de la majorité présidentielle au service d’une ambition exigeante pour l’Ecole de la République.

[spoiler title= »En savoir plus » open= »0″ style= »2″]

– Communiqué de presse du Premier Ministre : Cliquez ici

– Le site du Ministère de l’Education Nationale : www.education.gouv.fr

– Le communiqué du Ministère de l’Education nationale : Cliquez ici

– La conférence de presse des Ministres : Cliquez ici

– Le rapport Komitès : Cliquez ici

– La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole de la République sur le site du Ministère : Cliquez ici

– La scolarisation des enfants porteurs d’un handicap : Cliquez ici

– « Total Accès », le site internet de l’ONISEP : Cliquez ici

– Le site internet du Ministère, « L’école pour tous » : Cliquez ici[/spoiler]