Communiqué sur l’arrestation des co-maires d’un district de Diyarbakir

J’ai appris avec inquiétude l’arrestation par les autorités turques de Seyet Narin et Fatma Şık Barut, les co-maires de Sur, district de la municipalité métropolitaine de Diyarbakir.

Au moment où s’engagent en Turquie de nouvelles élections, je veux rappeler l’attachement profond de Rennes au respect des Droits de l’Homme et des principes démocratiques qui protègent la liberté d’expression des élus. Ces arrestations ne peuvent que renforcer encore la spirale de tensions qui menace aujourd’hui cette région.

Tout en condamnant fermement les attaques terroristes, j’exprime l’engagement de notre ville en faveur du processus de paix entre Ankara et les forces kurdes. Cet engagement est, depuis plus de 30 ans, le socle des liens d’amitié et de solidarité qu’entretiennent Rennes et Diyarbakir.

Préoccupée par cette situation, je resterai vigilante, dans les prochains jours, sur les suites judiciaires qui seront données à ces arrestations.