« Nous allons encore accélérer »

Dans un entretien à Ouest-France, je fais le point sur les dossiers de la rentrée.

« Depuis l’élection en mars 2014, il n’y a eu aucun temps mort. En 18 mois nous avons avancé : la Fabrique citoyenne, les tarifs de l’eau, le mail Mitterrand, le lancement de la rénovation de nos quartiers, l’éducation, la culture, les dimanches, etc. Mais nous allons encore accélérer. Je veux continuer à renforcer la cohésion sociale, la qualité de vie. Je veux une ville plus douce, une ville exemplaire. »Nathalie Appéré, maire de Rennes et députée d’Ille-et-Vilaine, a accordé un long entretien à Ouest-France, que nous publions ce lundi 7 septembre.

Rocade, tranquillité, budget participatif…

Elle évoque tour à tour la sécurité, le commerce, les travaux, la culture, l’éducation, l’emploi, l’environnement… et confirme l’abaissement de la vitesse de 20 km/h sur la rocade, « à compter du 1er octobre ».

Parmi les autres sujets d’actualité, la ville de Rennes mettra en place, fin septembre, « un numéro unique pour tout ce qui concerne la tranquillité publique. Mais attention, on ne va pas se substituer au 17. Nous allons traiter les dépôts sauvages de déchets, les incivilités, les nuisances sonores, etc. »

Et les Rennais pourront bientôt « prendre en main une partie du budget de notre ville. 18 millions d’euros sur la durée du mandat. Les citoyens pourront proposer des projets et voter pour les soutenir. Ce sera un nouveau levier pour la qualité de vie. »

Propos recueillis par Vincent Jarnigon, photos : Philippe Renault