Rentrée scolaire : quelques éléments marquants

3500€ par élève : c’est ce que représente chaque année l’investissement dans l’éducation de la Ville de Rennes. Quelques éléments marquants de cette rentrée 2015 illustrent la qualité de l’offre éducative de la ville.

Ouverture de l’école Nelson Mandela à Beauregard

J’ai visité ce matin le nouveau groupe scolaire Nelson Mandela, qui ouvre ses portes à la rentrée 2015. Il a été programmé pour accueillir les enfants des familles habitant les secteurs de Beauregard-Quincé et Portes de St Malo, en cours d’urbanisation.

Représentant un effectif total d’environ 350 élèves, le groupe scolaire Nelson Mandela accueille dès cette rentrée plus de 200 élèves scolarisés jusque-là à l’école Sonia Delaunay. Il sera inauguré le 19 septembre prochain. Coût total de l’opération : 9,5 millions d’euros.

400000 euros supplémentaires pour les écoles des Réseaux d’Éducation Prioritaire

Avec la mise en place du nouveau Contrat de ville 2015-2020 et en accord avec le référentiel de l’Education prioritaire, la Ville de Rennes va renforcer son dispositif d’éducation prioritaire afin d’investir plus pour les élèves qui en ont le plus besoin. Cela se traduit notamment par un meilleur encadrement, avec un taux supérieur à ce qui est prévu par la loi ; la création de dix postes ATSEM (agents spécialisés) supplémentaires en maternelles ; la possibilité donnée dès le mois d’octobre aux enfants ne déjeunant pas au restaurant scolaire de participer aux ateliers périscolaires ; plus de temps de formation et de concertation entre agents de la ville et les personnels de l’Education nationale.

Le soutien déjà existant aux écoles REP est bien sûr maintenu : la priorité donnée aux subventions des actions sur le temps scolaire, les résidences d’artistes dans ces établissements REP, les classes orchestres dans les trois écoles du Blosne, et l’équipement en tableaux numériques de toutes les écoles REP.

Investissements

3,8 millions d’euros d’investissements sont programmés en 2015, en plus de l’ouverture de l’école Nelson Mandela. Ils couvrent la maintenance, les travaux d’économie d’énergie, la mise en accessibilité et l’équipement numérique des écoles. Ils concernent également le soutien aux actions sur le temps scolaire, le financement de plus de 80 séjours éducatifs (classes découvertes), du Centre Info École (Ligue de l’enseignement) et 200 000 € de subventions sur projets.

Approvisionnement local et bio des restaurants scolaires

Alors que la part des produits bio atteint déjà 15% dans les cantines, l’objectif est d’atteindre une part de 20% le plus rapidement possible. 100% de nos fournisseurs viennent du Grand Ouest, les deux-tiers d’Ille-et-Vilaine. Un marché public expérimental et innovant a été attribué début juillet. Il permet à la Ville de Rennes de garantir l’achat de produits locaux, tout en contribuant à soutenir et développer une agriculture responsable et durable.

Actualisation du Projet Éducatif Local

La politique de Rennes, « Ville éducatrice », consiste à réunir tous les acteurs de la communauté éducative, de l’Education nationale aux fédérations de parents d’élèves, en passant par les associations qui interviennent dans le secteur éducatif, pour rédiger notre Projet Educatif Local.

Nos objectifs : renforcer la continuité éducative, lutter contre les inégalités, soutenir la parentalité, améliorer les usages du numérique, garantir le vivre ensemble et participer à l’ouverture culturelle et artistique des enfants.
Chacun de ces six enjeux fera l’objet, dans le cadre de la Fabrique Citoyenne, d’un atelier participatif. Ils auront lieu de septembre à février au rythme de un par mois.

Quelques chiffres :