Dégradations en marge de la manifestation contre le projet de loi Travail

Je condamne avec la plus grande fermeté les dégradations inacceptables qui ont eu lieu à Rennes hier. Ils sont le fait de casseurs radicaux. Une violence commise est une violence de trop. Comme elle le fait systématiquement, la Ville de Rennes portera plainte.
Je salue l’action des forces de l’ordre et l’esprit de responsabilité des organisations syndicales qui ont permis d’éviter des débordements plus importants encore en marge de la manifestation d’hier.