Rentrée scolaire 2016 : retour sur les annonces

Pour la rentrée scolaire, la ville s’engage pour la réussite de chaque élève dans nos écoles publiques maternelles et primaires.

rentrée scolaire rennes

Le mois de septembre est toujours un moment particulier pour les personnels de la Ville de Rennes, de l’Éducation Nationale et pour les plus de 13 000 élèves qui reprennent le chemin de l’école.

Des effectifs en hausse depuis 2012

Depuis 2012, ce sont près de 1300 nouveaux élèves qui ont été inscrits dans nos écoles. Une réelle exigence s’impose alors à la ville pour assurer la réussite de chaque élève. Cela passe notamment par l’ouverture de nouvelles classes. Ce sont ainsi 13 à 15 classes supplémentaires qui ouvrent en 2016 au sein des 83 écoles maternelles et élémentaires.

Au total, 3500 € sont investis par la ville pour chaque élève rennais. 1500 agents municipaux qui travaillent au quotidien au service des enfants. Rennes, fidèle à sa vocation de ville éducatrice, assume des choix politiques forts de justice sociale, d’égalité et d’ouverture au monde.

Investir plus pour les élèves qui en ont le plus besoin

Depuis 2015, avec la mise en place du nouveau Contrat de ville 2015-2020 et en accord avec le référentiel de l’Education prioritaire, la Ville de Rennes renforce son dispositif d’éducation prioritaire. Il s’agit d’investir plus pour les élèves qui en ont le plus besoin. Cela se traduit notamment par un meilleur encadrement, avec un taux supérieur à ce qui est prévu par la loi. Dans les 13 écoles maternelles prioritaires, il y a autant de postes ATSEM (agents spécialisés) que de classes. Trois nouveaux postes de médiateurs ont également été créés au Blosne, à Bréguigny et à Villejean.

Pour que l’école tienne la promesse de réussite qu’elle fait à chaque enfant, cette rentrée doit être celle de la lutte contre les inégalités et l’échec scolaire. En partenariat avec l’État, la priorité est donnée à l’école maternelle. Cela consiste en des classes allégées, et des places supplémentaires pour les moins de 3 ans dans les quartiers les moins favorisés.

D’autre part, notre plan d’éducation artistique et culturelle doit permettre à chaque enfant de s’initier à la pratique artistique. Chacun doit pouvoir se familiariser avec la vie culturelle et exercer son esprit critique. Tous les enfants sont concernés par ce plan, quel que soit leur âge ou leur quartier. De nombreuses structures rennaises sont impliquées, telles que l’Opéra, le TNB, les Champs Libres…

Amélioration du patrimoine scolaire

3,8 millions d’euros ont déjà été investis dans le patrimoine scolaire en 2015. Ce sont 5 millions d’euros d’investissement supplémentaires qui sont programmés sur 2016. Ils se déclinent en trois enveloppes :

  • 2,4 millions d’euros consacrés à l’entretien du patrimoine scolaire. Aménagement d’un préau à l’école maternelle Duchesse Anne, école Jean Zay entièrement repeinte… ;
  • 1,6 millions d’euros consacrés aux travaux d’économie d’énergie dans le cadre du « plan climat énergie » (réduction de 20% des gaz à effet de serre d’ici 2020) ;
  • 450 000 euros consacrés aux travaux d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

Enfin, des projets enthousiasmants sont programmés pour les années à venir :

  • Restructuration des locaux de la maternelle Jean Moulin à l’horizon 2019 ;
  • Ouverture d’une école maternelle sur le site de Pasteur pour la rentrée 2019 ;
  • Le chantier du pôle éducatif Courrouze a été suspendu pour cause de pollution. Un nouveau pôle éducatif comprenant une crèche sera construit à proximité, sur le site de la Grande prairie, à l’horizon 2021. En attendant, des moyens seront alloués à l’école Champion de Cicé de la Courrouze pour améliorer l’accueil des enfants. Cette école a les capacités d’accueil nécessaires d’ici l’ouverture du nouveau pôle éducatif.