Non aux violences faites aux femmes

Information, prévention, protection, accès aux droits : Rennes s’engage pour les droits des femmes. Dix jours d’événements marquent un temps fort, du 23 novembre au 6 décembre.

violences-faites-aux-femmesLes violences à l’encontre des femmes sont trop souvent ignorées, banalisées, minorées voire niées. Pourtant, aujourd’hui encore, une femme sur trois dans le monde est victime de violence physique ou sexuelle. En 2015, en France, 122 femmes ont trouvé la mort sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints. En moyenne chaque année, 84 000 femmes sont victimes de viols ou de tentatives de viol. Les victimes connaissent leur agresseur dans 90 % des cas, mais elles ne sont que 10 % à déclarer avoir déposé plainte.

La journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est, plus que jamais, un temps utile, nécessaire et indispensable. Pour ne pas enfermer les victimes dans le silence et l’indicible. Pour lutter contre les inégalités qui infériorisent les femmes. Il nous faut nous mobiliser pour enrayer les violences subies par les
femmes, car elles sont une atteinte aux droits humains, à l’intégrité, à la liberté, à la dignité des individus. Il nous faut nous mobiliser pour que les droits des femmes soient effectifs et garantis, pour que la justice soit rendue, pour que les délais de prescription soient allongés.

Il nous faut nous mobiliser car les violences faites aux femmes sont une entrave à une société plus juste, une atteinte à notre cohésion sociale, à notre bien commun.
Les rendez-vous rassemblés dans ce programme sont proposés par des associations, des institutions qui, à Rennes, œuvrent au quotidien pour l’élimination des violences faites aux femmes, et pour accompagner les victimes de violence dans leurs parcours de reconstruction. Nous les remercions chaleureusement pour leur engagement et pour leur invitation à l’ensemble des Rennaises et des Rennais.

Laisser faire, ne pas voir, ne pas entendre serait se plier à une fatalité que nous n’acceptons pas. Nous vous remercions de votre mobilisation.

Nathalie Appéré
Maire de Rennes

Geneviève Letourneux
Conseillère municipale déléguée
aux droits des femmes et à l’égalité.