Élection présidentielle : communiqué de presse

La qualification de Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle est une profonde blessure pour tous ceux qui sont attachés à la démocratie et aux valeurs de notre République.

À Rennes, où le score du Front National est l’un des plus faibles de France, nous continuerons à combattre résolument, au quotidien, les ferments qui nourrissent cette idéologie funeste de haine et de repli.

Je regrette évidemment que le candidat de ma famille politique ne soit pas au second tour de cette élection présidentielle.

Benoît Hamon, au terme d’une campagne digne et courageuse, réalise dans notre ville un score sensiblement plus élevé qu’au niveau national : c’est néanmoins une lourde défaite dont nous devrons tirer tous les enseignements. À nous, et à la lumière des expériences que nous menons dans les territoires où la gauche est en responsabilité, d’inventer et de convaincre avec de nouvelles solutions sociales, démocratiques et écologiques.

Malgré de vraies divergences avec son programme, je voterai et j’appelle à voter pour Emmanuel Macron au nom de la République, de ses valeurs les plus fondamentales et de l’idéal européen. Dimanche 7 mai, nous devons nous rassembler largement pour battre l’extrême-droite.