Le dimanche n’est pas un jour comme les autres !

Depuis deux semaines, les élus du Pays de Rennes se mobilisent face à certaines grandes surfaces qui veulent s’affranchir des règles qui encadrent l’ouverture des commerces le dimanche.

Lundi, j’ai voulu que le conseil municipal de Rennes réaffirme fortement son attachement à l’accord local conclu en 1997 entre les élus du Pays de Rennes, les commerçants et les partenaires sociaux. Il limite l’ouverture des grandes surfaces alimentaires (de plus de 700m2) à quelques dimanches et jours fériés par an. Cette disposition fait consensus entre les acteurs locaux depuis plus de 20 ans. Elle est le fruit du dialogue social et doit être respectée en tant que tel.

La limitation de l’ouverture dominicale des grandes surfaces est la garantie d’un aménagement économique équilibré. Elle protège nos commerces de proximité, nos marchés de plein air et la vitalité de nos cœurs de quartier. C’est tout un pan de notre économie qui serait déstabilisé.Le dimanche n’est pas un jour comme un autre. C’est d’abord celui du repos, des loisirs, de la famille et des amis. Un repère collectif qui nous permet de synchroniser nos rythmes et de faire société.

Je me réjouis de l’engagement unanime des élus de la Ville de Rennes, de Rennes Métropole et du Pays de Rennes. Il nous permettra de peser dans les négociations avec la grande distribution.