Restons unis et vigilants

Alors que nous sommes suspendus aux prochaines annonces gouvernementales, la situation sanitaire demeure extrêmement préoccupante.

L’arrivée sur le territoire des variants anglais et sud-africain, dont la capacité de transmission est plus élevée, nous invite à la plus grande vigilance et au respect des gestes barrières. Dans la métropole, le taux d’incidence est désormais de 163 pour 100 000 habitants. Il a augmenté de manière encore plus significative chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

Nous mettons tout en œuvre pour protéger les Rennaises et les Rennais. Parmi les publics les plus fragiles, 85 % des résidents de nos 6 EHPAD ont été vaccinés. La bonne nouvelle reste que les populations ciblées pour recevoir les premières doses de vaccin souhaitent se protéger le plus vite possible.

Je vous parlais dans ma lettre précédente des 3 premiers centres mis en place dans la métropole. Deux lignes de vaccination fonctionnent actuellement au Liberté et dans les locaux de SOS Médecins. À partir de ce jeudi, nous prendrons également en charge au Liberté les 2 lignes de vaccination du CHU, afin que les soignants de l’hôpital puissent se concentrer sur leur cœur de mission : prendre en charge et soigner les malades. Tous les rendez-vous initialement programmés au CHU nous seront donc transférés. Cela devrait permettre de vacciner 300 personnes par jour dès ce jeudi, et 400 à 450 personnes au quotidien à partir de lundi prochain.

C’est encore trop peu, mais ces chiffres vont dans le sens de la montée en charge que nous appelons de nos vœux. La vaccination doit se poursuivre et s’accélérer. C’est bien le faible nombre de doses mises à notre disposition qui limite pour l’instant cette nécessaire montée en charge.

À Rennes, le CHU a dû déprogrammer les opérations non urgentes face à la hausse du nombre de patients atteints de la Covid-19 et à l’apparition de foyers de contamination dans plusieurs services. Les protocoles sanitaires les plus stricts y sont pourtant appliqués.

Aux côtés des professionnels de santé, durement touchés par près de 11 mois de crise, j’aimerais saluer la mobilisation de nos agents municipaux et métropolitains. Ils s’adaptent à l’évolution des protocoles sanitaires, notamment dans les écoles, touchées par des fermetures ces derniers jours. Nous avons ainsi pu maintenir inchangés les horaires des accueils périscolaires du matin et du soir, y compris pendant cette période de couvre-feu. C’est aussi grâce à eux que nous pouvons offrir aux enfants un temps de restauration sécurisé et de qualité pendant la pause du midi, avec des plages horaires étendues et un plus grand nombre de services.

Tout est fait pour à la fois protéger chacun, soutenir les acteurs économiques, et mettre en œuvre nos engagements de long terme. Mercredi dernier, une rame du CityVal a roulé pour la 1ère fois sur le viaduc de la ligne b du métro. Je me réjouis de ce premier test réussi, même s’il en reste près de 1800 à mener à bien. Je suis convaincue que l’ouverture du métro, nous espérons cet été, marquera un tournant majeur dans le quotidien des Rennais et des métropolitains.

Chaleureusement,

Nathalie Appéré